top of page

Le climat scolaire :

Ayant fait partie du groupe de travail départemental de l’Education Nationale concernant le climat scolaire, je suis intervenue auprès des acteurs de la commune d’Aussillon qui prennent en charge les enfants pour leur présenter et leur faire expérimenter le « message clair », outil de Communication Non Violente.

 

J’ai également présenté cet outil aux élèves de l’école Jules Ferry dont j’étais la directrice. Aujourd’hui, adultes et enfants en connaissent son existence et son fonctionnement, ce qui permet de gérer les conflits de meilleure manière et de créer ainsi un climat scolaire beaucoup plus sain et apaisé.

Il existe ainsi une cohérence éducative qui réunit une pratique commune aux différents partenaires dans l’objectif d’améliorer les relations, le respect, la compréhension, la reconnaissance et la considération entre les citoyens actuels et ceux de demain.

intelligencs multiples.jpg

- Les intelligences multiples

« L’essence de la théorie des Intelligences Multiples est le respect des nombreuses différences des individus et les manières presque infinies par lesquelles ils peuvent laisser une trace dans le monde ». Howard Gardner

Howard Gardner, psychologue cognitiviste, professeur de neurologie à la Faculté de Médecine de Boston et professeur en Education à l’Université de Harvard, est le père des intelligences multiples.

Pour lui, l’intelligence humaine s’évalue au regard de trois composantes :

- Un ensemble de compétences qui permettent à un individu de résoudre des problèmes rencontrés dans la vie courante.

- La capacité à créer un produit réel ou à offrir un service qui ait de la valeur dans une culture donnée.

- La capacité à se poser des problèmes et à trouver des solutions à ces problèmes, capacité permettant en particulier à un individu d’acquérir de nouvelles connaissances.


Chaque individu possède à la naissance un bouquet d’intelligences qu’il développera plus ou moins au cours de sa vie en fonction de caractères biologiques, familiaux et sociaux.

Il a identifié huit intelligences et a posé les principes suivants :

Tout être humain possède l’ensemble des intelligences répertoriées.

Au cours de sa vie, chacun peur développer chaque intelligence jusqu’à un bon niveau de compétence.

Dans la plupart des cas, les intelligences sont utilisées ensemble de manière complexe.

Il y a de nombreuses manières d’utiliser chaque intelligence.

Mouvements corporels facilitant les apprentissages

 

Des mouvements simples, agréables et amusants favorisent l'intégration cérébrale et permettent à tout apprenant de récupérer ou d'élargir ses capacités d'apprentissages. 

Ces mouvements, pratiqués dans l'écoute du ressenti propre de chacun, ont un impact profond sur l'équilibre de l'organisme.

Ces mouvements s'adressent à tous : enfants, adolescents, adultes ou seniors. Ils peuvent être pratiqués individuellement ou en groupe, debout ou assis, en musique ou en silence, sans matériel et en quelques minutes.

Pratiquer ces mouvements, c'est :

- respecter son rythme : prendre son temps pour être à l'écoute de ses propres besoins.

- se donner une direction, un objectif : prendre le temps de préciser son intention, d'éveiller sa motivation et de cibler une compétence concrète à explorer et/ou à développer avec davantage d'aisance.

- observer comment fonctionner dans ce contexte sans porter de jugement et prendre le temps de se réajuster par le mouvement.

- retrouver sa stabilité posturale et son équilibre tridimensionnel (avant/arrière, haut/bas, gauche/droite) du corps.

- ancrer le changement : reconnaître et intégrer les améliorations structurelles, émotionnelles et mentales qui permettent d'atteindre plus aisément son objectif, en sachant que ces changements positifs soutiendront d'autres compétences.

braingym.jpg

MISP : Massage In School Program  MISA France

Pratiqués à travers le monde, ces massages ont pour objectif «que tous les enfants vivent l’expérience positive du toucher sain et nourrissant tous les jours, partout dans le monde»(S Hétu et M. Elmsäter).

 

Ils s’adressent aux enfants de 4 à 12 ans sous la forme d’une routine en 15 mouvements simples et ludiques, sur la tête, le dos et les bras, effectués sur les vêtements.

 

L’instructeur(trice) guide les mouvements et ne masse jamais les enfants. La routine est amorcée par une demande de permission et se conclu par une phrase de remerciement.

Teaser MISA France : https://www.youtube.com/watch?v=CR3iBTd4piA

Compétences psychosociales

 

Définition de l’Organisation Mondiale de la Santé :

« Les compétences psychosociales sont la capacité d’une personne à répondre avec efficacité aux exigences et aux épreuves de la vie quotidienne.

 

C’est l’aptitude d’une personne à maintenir un état de bien-être mental, en adoptant un comportement approprié et positif à l’occasion des relations entretenues avec les autres, sa propre culture et son environnement. »

Ces compétences ont un rôle important à jouer dans la promotion de la santé, en termes de bien-être physique, mental et social, quand les problèmes de santé sont liés à un comportement et quand le comportement est lié à une incapacité à répondre efficacement au stress et aux pressions de la vie quotidienne. Ces compétences se déclinent comme suit :

- Avoir conscience de soi / Avoir de l’empathie pour les autres

- Savoir gérer son stress / Savoir gérer ses émotions

- Savoir communiquer efficacement / Etre habile dans les relations interpersonnelles

- Savoir résoudre les problèmes / Savoir prendre les décisions

- Avoir une pensée créative / Avoir une pensée critique

Jeux coopératifs :


 

Les jeux coopératifs misent sur la collaboration entre tous les joueurs pour atteindre un objectif commun. Cet objectif ne peut être réalisé que si les joueurs s’entraident et sont solidaires.


 

Les avantages du jeu coopératif

Pour atteindre l’objectif d’un jeu coopératif, les joueurs doivent unir leurs forces. Ainsi, ces jeux favorisent la bonne entente entre les joueurs et font appel au travail d’équipe.

Le jeu coopératif constitue aussi une solution de rechange aux jeux compétitifs, notamment pour les enfants qui y réagissent mal ou qui refusent d’y jouer par peur de perdre. Comme les joueurs y sont des alliés et non des adversaires, tous les joueurs gagnent ou perdent ensemble.

Compétences développées grâce au jeu coopératif

Lorsqu’il joue à des jeux coopératifs, un enfant développe différentes aptitudes qui lui seront utiles toute sa vie, entre autres pour les travaux d’équipe à l’école et dans les sports :

le respect des autres,

l’entraide,

la solidarité,

la confiance en soi,

la résolution de problèmes,

la communication,

le plaisir de jouer.

Jeux d’apprentissages en Français et en Mathématiques

directement liés aux compétences 

du socle commun de connaissances, de compétences et de culture de l’Education Nationale.

bottom of page